Vœux perpétuels de cinq frères légionnaires du Christ

Soumis par Regnum Christi le mar 11/09/2018 - 00:25

Le 9 septembre dernier, les frères George de La Cotardière, Melchior Poisson, Corentin Jarry, Benoît Terrenoir et Maxime François-Marsal ont prononcé leurs vœux perpétuels lors d’une messe solennelle en l’église Saint-Pierre-Saint-Paul de Jouarre (77). Les vœux étaient reçus par le P. Valentin Gögele, LC, nouveau provincial pour l’Europe occidentale et centrale qui a présidé la messe concélébrée par plusieurs pères de la congrégation et des prêtres amis.

Environ 800 personnes ont entouré les frères : leurs familles et amis venus de la France entière, membres et amis du mouvement Regnum Christi et des paroisses environnantes.

Le P. Benoît Devos, LC, supérieur de la communauté des Légionnaires du Christ de Méry-sur-Marne, et le P. François Garreau, LC, recteur du collège-lycée de l’Immaculée Conception, ont remercié les cinq frères pour leur oui définitif et total à Dieu en cette église de Jouarre, où les reliques de plusieurs saints reposent et dont les vœux d’obéissance, pauvreté et chasteté ont donné des saintes, abbesses et moniales à l’Église et au monde.

Par leur don total, les frères ont ainsi suivi la prophétie d’Ézéchiel, lecture du jour « Je veux que tu vives » (Ez 16, 6) en affirmant avec leur engagement « Oui, nous voulons vivre selon Dieu. »

Lors de son homélie, le P. François s’est adressé en ces termes aux frères pour les féliciter : « Face à la culture de l’éphémère, du momentané, du sensationnel (..) et face aux scandales qui ébranlent aujourd’hui notre Église que nous chérissons tous – car elle est notre Mère – vous décidez aujourd’hui d’emboîter le pas dans celui du Bon Pasteur pour toute la vie (…) le cœur ardent pour offrir votre passé et votre futur dans un « Me voici » continuel du présent afin d’incarner l’éternité de Dieu dans la vie des hommes. » (Écouter l'homélie)

Après un apéritif sur la place de l’église de Jouarre, les invités ont participé au programme de l’après-midi au collège-lycée de l’Immaculée Conception à Méry-sur-Marne dont quatre des cinq frères sont anciens élèves.

 

Retrouvez les photos de la journée en cliquant ici.

Biographies et témoignages

« Nous sommes très heureux aujourd’hui d’être venus à Jouarre et Méry pour accompagner le frère Corentin et tous les frères qui ont prononcé leurs vœux perpétuels. C’était un moment émouvant et fort, et c’est une joie d’avoir cinq frères de plus dans notre communauté. »

Charles

 

« C’était vraiment une belle joie parce qu’on a retrouvé notre famille spirituelle. Entourer ces frères qui se donnent, qui donnent toute leur vie pour nous dans toutes les étapes de notre vie, c’est magnifique, c’est émouvant. Merci ! »

Marie

 

Le frère George de La Cotardière a 29 ans. Il a six frères et une sœur. Après son baccalauréat à l’École Apostolique de Méry-sur-Marne de 2003 à 2007 il entre au noviciat en Irlande (2007-2009) puis suit ses humanités classiques aux États-Unis en 2009-2010. Deux stages apostoliques le ramènent en France : de 2010 à 2012 à l’école de Méry-sur-Marne puis en 2012-2013 au sein de l’ECyD. Il poursuit ensuite ses études à Rome : études de philosophie de 2013 à 2016, puis de théologie en 2016-2017. Depuis 2017 le frère George est en stage apostolique à l’Université Anáhuac au Mexique. « J’ai rencontré le Christ de façon particulière quand j’avais 13 ans et j’ai été attiré par son exemple, son amour, sa miséricorde, et en tant que religieux et futur prêtre, j’ai envie de devenir comme lui, d’être le Christ pour les autres. »

Le frère Benoît Terrenoir a 28 ans. Entouré de quatre frères et deux sœurs, il grandit à Notre-Dame de Bellecombe (73). Après son baccalauréat à l’École Apostolique de Méry-sur-Marne il est novice de 2007 à 2009 à Bad Münstereifel (Allemagne), avant de se rendre à Salamanque (Espagne) pour ses humanités classiques de 2009 à 2011. La poursuite de ses études le mène à Rome de 2011 à 2013 où il suit un premier cycle de philosophie (baccalauréat canonique). Pendant trois années (2013 à 2016), le frère Benoît sera en stage apostolique à Méry-sur-Marne. De retour à Rome de 2016 à 2018, il suit un deuxième cycle de philosophie (licence canonique). En ce jour de ses vœux perpétuels, il sent qu’il a « toute une vie qui s’ouvre devant moi où chaque jour sera un cadeau offert au Seigneur, la personne qui m’a le plus aimé, qui a donné sa vie pour moi. »

Le frère Melchior Poisson , également 29 ans, a grandi à Presles-en-Brie dans une fratrie de neuf frères et sœurs. Après l’obtention de son baccalauréat en 2007 à l’École Apostolique de l’Immaculée Conception de Méry, le frère Melchior intègre le noviciat de la congrégation des légionnaires du Christ dans le Nord de l’Italie puis poursuit ses humanités classiques à Salamanque (Espagne) de 2009 à 2011. Il rejoint ensuite la Ville éternelle pour des études de philosophie (2011-2013). De retour en France en 2013, il suit un stage apostolique à l’école de Méry pendant trois années où il est responsable des lycéens. Il continue ensuite son cursus de philosophie à Rome de 2016 à 2018. Cette journée des vœux l’a aidé aussi à mieux comprendre le sens de la prêtrise. « Parce qu’aujourd’hui je vis vraiment cette expérience comme l’alliance entre Dieu et moi. Cette alliance pour toute la vie comme une histoire d’amour, en fait très intime, entre Dieu et moi qui me met ensuite au service de l’Église . »

Le frère Corentin Jarry, 28 ans, a grandi à Yerres entouré de ses cinq sœurs. Après son baccalauréat à l’École Apostolique de Méry il entre en 2007 au noviciat à Gozzano (Italie) jusqu’en 2009, puis il poursuit ses humanités à Salamanque (Espagne). De 2010 à 2012, il continue ses études à Rome en vue de son baccalauréat de philosophie. Assistant du P. Bruce Wren, LC, à Méry-sur-Marne, pendant deux années (2012-2014), il suit un stage apostolique auprès des collégiens. De 2014 à 2016, le frère Corentin est auxiliaire du directeur de l’ECyD à Mexico (Mexique). Il a ensuite terminé sa licence canonique de philosophie à Rome de 2016 à 2018. Depuis l’âge de 12 ans, il se sent attiré par la vocation sacerdotale. Aujourd’hui il remercie Dieu et la Vierge Marie de leur fidélité, d’être toujours à ses côtés, de lui avoir enseigné que « la vie religieuse, plus que de donner sa vie, c’est recevoir leur amour. »

Le frère Maxime François-Marsal a 29 ans. Il a grandi à Lille entouré de ses trois frères et ses deux sœurs. C’est au cours d’un pèlerinage à Rome lors du Jubilé de l’an 2000 que ses parents font la connaissance des pères légionnaires du Christ. Le frère Maxime participe à Lille à de nombreuses activités de l’ECyD. Après sa classe de terminale en 2007, le frère Maxime entre, le baccalauréat en poche, au noviciat de Bad Münstereifel (Allemagne) jusqu’en 2009. Il suit ensuite de 2009 à 2011 ses humanités classiques à Salamanque (Espagne) et commence ses études de philosophie aux États-Unis en 2011-2012, puis à Rome en 2012-2013. Son stage apostolique se déroule en Allemagne de 2013 à 2016 où le frère Maxime est assistant de l’instructeur des novices à Bad Münstereifel, puis à Alzgern. Il a ensuite continué sa licence canonique de philosophie à Rome de 2016 à 2018. « J’ai senti la vocation à la vie religieuse et au sacerdoce pendant un camp d’été. Je me souviens d’une certitude très profonde qui s’est instillée en moi et qui, depuis, ne m’a plus lâché » nous confie le frère Maxime . « Jésus-Christ est pour moi comme mon meilleur ami, comme un Dieu très présent qui m’a pris par la main dans les moments difficiles. (…) Se préparer au sacerdoce, c’est préparer son cœur, tout ce que je suis, pour me mettre au service. »