Vivre en vérité

Vendredi 15 juin 2018
Sainte Germaine Cousin

Évangile selon saint Matthieu 5, 27-32

Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. Eh bien ! Moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur. Si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne. Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier qui s’en aille dans la géhenne. Il a été dit également : Si quelqu’un renvoie sa femme, qu’il lui donne un acte de répudiation. Eh bien ! Moi, je vous dis : Tout homme qui renvoie sa femme, sauf en cas d’union illégitime, la pousse à l’adultère ; et si quelqu’un épouse une femme renvoyée, il est adultère.

Écouter cette méditation

Télécharger le fichier audio

Prière

Seigneur, merci pour cette nouvelle journée que tu me donnes pour te chercher et te louer.

Demande

Avoir le courage de vivre en vérité !

Réflexion

1. Le royaume de Dieu est non seulement invisible mais surtout incommensurable. Il est royaume du cœur, de l’esprit, de la conscience et des intentions les plus profondes. Le citadin de ce royaume ne sera pas jugé seulement pour ce qu’il a fait mais pourquoi il l’a fait. Dieu regarde les mains, mais surtout le cœur. Notre royaume intérieur, invisible des autres hommes, vaguement compréhensible pour nous-mêmes et parfaitement transparent pour le Créateur a besoin d’être évangélisé plus que le monde visible. La parole de l’Évangile nous enseigne la primauté de cette dimension transcendante sur ce que nous voyons de nos yeux.

2. Beaucoup diront que la radicalité n’est jamais bonne car rien n’est jamais tout blanc ou tout noir. Pourtant ce n’est pas le seul endroit où nous sommes interpellés par une parole extrême. La radicalité évangélique est la recherche de la vérité dans notre vie : vérité dans nos relations avec les autres, vérité avec nous-mêmes et enfin, vérité face à la Vérité. Jésus appel le démon « le père du mensonge », peut-être en opposition au Père de la Vérité.

3. Nous avons tous des yeux ou des mains à sacrifier et à jeter loin de nous afin de préserver ce qui est important. Sacrifier veut dire mettre les choses dans le bon ordre, car toute chose a une place dans la création. Ce qui ne peut être sacrifié, c’est la vérité. Lorsque le Christ dit aux disciples d’être des « témoins » dans le monde entier, il veut dire « martyr ». Le chrétien en étant radical avec lui-même dans sa quête de la vérité devient un martyr.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, donne-moi d’avoir les yeux fixés sur toi afin de savoir ce qui est vrai et bon.

Résolution

Faire un bilan à la fin de la journée pour voir ce qui m’entraîne au mensonge.

Père François Garreau, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés