Seigneur, ton regard sur moi me donne ma dignité et ma valeur

Vendredi 11 janvier 2019

Évangile selon saint Luc 5, 12-16

Jésus était dans une ville quand survint un homme couvert de lèpre ; voyant Jésus, il tomba face contre terre et le supplia : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » Jésus étendit la main et le toucha en disant : « Je le veux, sois purifié. » À l’instant même, la lèpre le quitta. Alors Jésus lui ordonna de ne le dire à personne : « Va plutôt te montrer au prêtre et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ; ce sera pour tous un témoignage. » De plus en plus, on parlait de Jésus. De grandes foules accouraient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait.

Écouter cette méditation

Télécharger le fichier audio
Prière

Prière à l’Esprit Saint : « Roi Céleste, consolateur, esprit de vérité, toi qui es partout présent et qui remplis tout trésor de bien et donateur de vie, viens et demeure en nous. Purifie-nous de toute souillure et sauve nos âmes, toi qui es bonté ! »

Demande

« Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait. » (Lc 5, 16) Seigneur, nous venons pour un moment, comme toi, nous retirer et prier. Garde-nous humblement devant toi. Que notre prière, unie à la tienne, renouvelle en nous la force et la joie d’aimer davantage !

Réflexion

1. Le lépreux se présente à Jésus pauvre et confus : il se montre tel qu’il est, avec ses plaies hideuses et son odeur nauséabonde. Il ose entrer dans la ville, se montrer à tous, malade et misérable. Indigne, il s’approche simplement de Jésus qu’il reconnaît comme le créateur de toutes choses. Devant lui seul, il se prosterne. Il croit en la volonté bienfaisante et en la compassion profonde de Jésus.

2. « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. »

Le lépreux reconnaît que Jésus est tout-puissant. Il accepte d’être guéri, si Jésus le veut et quand Jésus le veut. Il reconnaît que la sagesse de Dieu fera toute chose en son temps et que Jésus ordonnera tout avec sagesse. Or, Jésus est beaucoup plus prompt à nous donner que nous ne le sommes à demander. Nous en avons l’assurance. «Il étendit les mains et le toucha, en disant : ‘’Je le veux, sois purifié.’’ »

3. Jésus ne craint pas de s’approcher de toutes nos plaies. Il dépasse la loi de Moïse qui interdisait de toucher les lépreux. Quand Jésus s’approche et touche nos lèpres, non seulement il reste pur et n’est pas contaminé, mais en plus, de sa main divine, il les fait disparaître. Il se montre véritablement homme par la noblesse de son geste humain et en même temps vrai Dieu par sa volonté divine : « Tout ce qui lui plaît, il le fait. » (Ps 113B, 3)

Il nous donne en plus, par notre guérison, l’occasion d’être témoin de son amour auprès des autres : « Ce sera pour tous un témoignage. »

Dialogue avec le Christ

Seigneur, j’ose m’approcher devant toi, tel que je suis, pour me laisser aimer de toi. Je voudrais me présenter avec ce que j’ai fait par amour pour toi mais j’ai les mains vides... Et puis je sais que tu m’aimes non pas parce que je fais ceci ou cela, que je suis comme ci ou ça, non, tu m’aimes parce que tu es amour. Alors je viens devant toi, sans me juger moi-même. Je te laisse me regarder et c’est ton regard sur moi qui me donne toute ma dignité et ma valeur. Je reste en silence devant toi et je te laisse m’aimer. Et ce temps sous ton regard me redonne force et joie ! Tu es mon Dieu, mon créateur, mon seul maître et mon Sauveur. Merci !

Résolution

Aujourd’hui, je réserve dans mon agenda une plage pour ma prochaine confession. M’approcher de Jésus pour me laisser purifier et aimer.

Patricia Freisz, membre de Regnum Christi
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés