Rencontrer Jésus

Vendredi 5 octobre 2018
Sainte Faustine

Évangile selon saint Luc 10, 13-16

En ce temps-là, Jésus disait : « Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que leurs habitants auraient fait pénitence, avec le sac et la cendre. D’ailleurs, Tyr et Sidon seront mieux traitées que vous lors du Jugement. Et toi, Capharnaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non, jusqu’au séjour des morts tu descendras ! Celui qui vous écoute m’écoute ; celui qui vous rejette me rejette ; et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé. »

Écouter cette méditation

Télécharger le fichier audio
Prière

Seigneur, merci d’être là, près de moi. Merci de venir à ma rencontre. Je veux ouvrir mon âme pour me mettre à ton écoute, je veux t’ouvrir mon cœur pour que tu le transformes.

Demande

Une rencontre intérieure avec Jésus.

Réflexion

1. Au cours de sa prédication, Jésus fit de multiples miracles, prêcha devant des foules nombreuses, forma un groupe de disciples, mais il rencontra aussi beaucoup d’opposition. Ce passage, où Jésus lance une sorte de « malédiction » sur Corazine, Bethsaïde et Capharnaüm, sans nous donner beaucoup d’explications, nous le laisse voir. Corazine et Bethsaïde étaient des petites villes de Galilée où Jésus s’était rendu et où il avait fait des miracles. Bethsaïde était même la ville d’où venaient certains des apôtres.

2. Quant à Capharnaüm, ville située au bord du lac de Galilée, Jésus en avait fait le lieu où il se retrouvait souvent avec ses disciples. Les deux autres villes mentionnées dans le passage, Tyr et Sidon, sont des plus grandes villes, au nord-ouest de la Palestine, des villes païennes, et Jésus n’y est sans doute jamais allé. On pourrait croire que la présence de Jésus, ses miracles, ses apôtres, devraient être des signes d’une grande bénédiction, or il se trouve que c’est le contraire qui se passe. Capharnaüm, qui a eu l’honneur de recevoir de nombreuses fois la visite de Jésus, descendra jusqu’au « séjour des morts ».

3. Sachons écouter, nous aussi, ce que dit Jésus dans ce passage. Peut-être connaissons-nous Jésus, avons-nous entendu ses paroles, rencontrer ses apôtres. Mais cette connaissance, si elle ne reste qu’extérieure, peut rester vide, comme à Capharnaüm. Il y a bien un risque, pour nous aussi, que Jésus fasse en quelque sorte « partie du décor » et que nous n’entendions pas ce qu’il veut nous dire parce que nous n’y faisons pas trop attention. C’est à l’intérieur de notre cœur, de notre âme, que Jésus veut venir habiter.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, il y a tellement de distractions dans notre monde, tellement de choses à faire, qu’il est difficile de prendre du temps pour vraiment te connaître. Pourtant c’est ce dont j’ai le plus besoin. Je veux mieux te connaître, Jésus. Aide-moi à prendre le temps nécessaire pour être avec toi, pour vraiment te connaître.

Résolution

Avoir chaque jour un petit temps de prière personnelle en silence pour mieux connaître Jésus et le laisser entrer dans mon cœur.

Père Jean-Marie Fornerod, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés