« Le règne de Dieu s’est approché de vous »

Jeudi 4 octobre 2018
Saint François d'Assise

Évangile selon saint Luc 10, 1-12

En ce temps-là, parmi les disciples le Seigneur en désigna encore 72, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin. Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : “Paix à cette maison.” S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté. Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.” Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis, allez sur les places et dites : “Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous l’enlevons pour vous la laisser. Toutefois, sachez-le : le règne de Dieu s’est approché.” Je vous le déclare : au dernier jour, Sodome sera mieux traitée que cette ville. »

Écouter cette méditation

Télécharger le fichier audio

Prière

Ô Jésus, je te prie d’envoyer des ouvriers à ta moisson. Des ouvriers saints ! Je te prie pour qu’ils ne soient pas des mercenaires peureux à l’approche du loup. Je te demande de les constituer comme des agneaux totalement libres et épanouis dans cette filiation amoureuse à la tendresse de ton Père.

Demande

Écouter les sentiments et les désirs du cœur du Christ dans la lecture et la méditation de cet Évangile. Percevoir le zèle de Notre Seigneur et sa compassion.

Réflexion

1. En avant de lui

Le Seigneur choisit soixante-douze disciples. Six fois douze est égal à soixante-douze. Cela signifie que les douze apôtres sont multipliés par six disciples, chacun envoyé par Notre Seigneur. Un disciple ne jouit pas de la même intimité que l’apôtre car le disciple suit le Christ sans partager sa vie comme l’apôtre qui est continuellement avec lui, dans la barque en plein milieu de la tempête comme durant les nombreux miracles et prodiges. Combien de personnes baptisées pleines de talents mais loin d’une vie intime avec le Christ aimeraient bien entendre un apôtre lui suggérer (comme toi qui lis aujourd’hui cette méditation) cet envoi en mission ? En effet, Jésus choisit soixante-douze disciples et les envoie en avant de lui, pas derrière lui comme on pourrait le penser d’un véritable leader. Pourquoi ? Parce que l’Église est son corps mystique et il prend goût à nous faire participer à son œuvre de Rédemption. Il aime nous dire qu’il a besoin de nous, même s’il est Dieu tout-puissant, donc sans aucune nécessité par définition. Il nous lance à la mission au-devant de lui !

2. Agneaux

Il nous jette dans la gueule du loup. Il nous prévient. Il nous invite à la pauvreté radicale. Il nous commande d’être vulnérables comme l’agneau pour ne dépendre que de lui dans cette annonce de la Parole de Dieu. Pour annoncer le Règne de Dieu, il est donc important d’en témoigner. Comment transmettre ces vérités immatérielles et éternelles si nous sommes pleins des richesses de ce monde ? Sans bourse, sans sac, sans sandales, sans saluer personne, mais comment évangéliser, Seigneur, dans de telles situations ? Il faut bien sûr comprendre l’esprit des paroles de Jésus. Il s’agit là d’être détaché de toutes ces créatures. Saint Ignace nous enseigne que les créatures, les choses comme les personnes, doivent nous mener à Dieu pour étendre son Règne et le louer dans la vérité et la liberté des enfants de Dieu. Voici l’essence de la pauvreté car Jésus-Christ ne veut pas des disciples misérables mais plutôt doux et humbles, capables de compassion véritable, détachés et libres de toutes créatures.

3. « Le Règne de Dieu s’est approché de vous. »

Le disciple est simple et il ne se préoccupe pas du qu’en dira-t-on. Il annonce la Parole de Dieu avec ses talents et son témoignage sans peur ni crainte des critiques, car il se sait instrument de Dieu. Il apporte la paix de Dieu sachant que l’accueil ou le rejet en sera la réponse. Rappelons-nous les paroles du prophète Ézéchiel : « Ainsi parle le Seigneur Dieu... Alors, qu’ils écoutent ou qu’ils n’écoutent pas – c’est une engeance de rebelles ! – ils sauront qu’il y a un prophète au milieu d’eux. » (Ez 2, 5) Il faut leur montrer la présence de Dieu indépendamment de leur possible réaction. Les paroles de saint Paul nous montrent aussi l’attitude par excellence du disciple envoyé en mission : « C’est donc très volontiers que je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses, afin que la puissance du Christ fasse en moi sa demeure. » (2 Cor 12, 9) Jésus nous enseigne l’importance d’être uni à lui et à son Esprit Saint pour annoncer le Règne de son Père. En effet, avec l’énergie humaine seulement, nous ne pouvons pas témoigner. Il faut se laisser habiter par l’amour du Christ et par son énergie divine. Être un agneau en fin de compte pour devenir reflet de l’amour du bon Pasteur qui nous prend sur ses épaules et nous mène à son Royaume. Qu’ils nous acceptent ou qu’ils nous rejettent, ils auront vu une personne faible et vulnérable complètement dépendante de la divine providence. Ils seront touchés profondément. N’ayons donc pas peur de crier partout où nous allons : « Le Règne de Dieu s’est approché de vous. »

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, donne-moi la grâce de vivre de ta vie divine en me faisant vulnérable comme toi, tel un agneau mené à l’abattoir ! Donne-moi le courage d’aller en avant de toi pour témoigner de ton amour et de ta miséricorde dans le monde. Que ton Règne vienne !

Résolution

Inviter un ami loin de l’Église à dîner ou lui passer un coup de téléphone en demandant au préalable à l’Esprit Saint sa lumière et son inspiration pour transmettre à cet ami le Règne de Dieu.

Frère Corentin Jarry, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés