Le mariage, chemin d’amour

Dimanche 7 octobre 2018
27e dimanche du Temps Ordinaire

Évangile selon saint Marc 10, 2-16

Des pharisiens l’abordèrent et, pour le mettre à l’épreuve, ils lui demandaient : « Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? » Jésus leur répondit : « Que vous a prescrit Moïse ? » Ils lui dirent : « Moïse a permis de renvoyer sa femme à condition d’établir un acte de répudiation. » Jésus répliqua : « C’est en raison de la dureté de vos cœurs qu’il a formulé pour vous cette règle. Mais, au commencement de la création, Dieu les fit homme et femme. À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » De retour à la maison, les disciples l’interrogeaient de nouveau sur cette question. Il leur déclara : « Celui qui renvoie sa femme et en épouse une autre devient adultère envers elle. Si une femme qui a renvoyé son mari en épouse un autre, elle devient adultère. » Des gens présentaient à Jésus des enfants pour qu’il pose la main sur eux ; mais les disciples les écartèrent vivement. Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. Amen, je vous le dis : celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas. » Il les embrassait et les bénissait en leur imposant les mains.

Écouter cette méditation

Télécharger le fichier audio
Prière

Seigneur, je crois en toi. Tu as les paroles de vie éternelle. Tu as les paroles de vérité. Aide-moi à comprendre ton enseignement, aide-moi à vivre dans la vérité.

Demande

Demander un cœur qui grandisse chaque jour dans l’amour.

Réflexion

1. Jésus nous parle ici, suite à une question des pharisiens, de la question du mariage. La Loi de Moïse permettait à un homme de répudier sa femme, mais Jésus leur dit que ceci est une concession à la dureté des hommes, mais qu’il ne devrait pas en être ainsi. Peu après, les disciples demandent à Jésus de s’expliquer encore sur le sujet. Et Jésus réaffirme, de manière encore plus claire, l’indissolubilité du mariage. Quand on se marie, on le fait pour toute la vie, on ne s’engage pas pour « un certain temps ». Mais cela, comme le montre la pratique qui était en cours chez les juifs, est très difficile. Seul avec le secours de Dieu, avec la prière commune, cette fidélité devient possible.

2. Deux personnes qui s’aiment, surtout au début, peuvent avoir tendance à s’idéaliser l’un l’autre, l’autre pouvant devenir une sorte d’idole, un absolu. Or l’une des clés d’un mariage chrétien qui va durer se trouve dans le fait de se rendre compte que cet amour si fort qu’il y a entre eux doit sortir, se diffuser. Pour que cet amour dure, cela est indispensable. Et de fait Jésus parle, juste après le passage sur le mariage, des enfants, qui sont un modèle pour ceux qui veulent entrer dans le Royaume des cieux. Dans les enfants, mais aussi dans la famille de l’un et de l’autre, dans l’entourage, avec les voisins, l’amour des époux peut grandir. Si c’est un véritable amour, il ne peut pas rester fermer sur lui-même, il ne peut que s’étendre, se propager.

3. Mais surtout, l’homme et la femme doivent grandir ensemble dans l’amour de Dieu. Vivre dans la vérité de l’amour, c’est savoir que sa femme, son mari, n’est pas Dieu. Il ne pourra jamais remplir mon cœur complètement, même si au début il peut sembler que si. Le mariage chrétien trouve son véritable accomplissement et sa véritable plénitude quand les deux époux s’aident l’un et l’autre à aimer Dieu de plus en plus. C’est alors, et seulement alors, que l’amour qu’il y a entre les époux trouve tout son sens, se réalise dans toute sa vérité. Dieu m’a donné cet homme, cette femme, et il nous a mis ensemble, pour que l’un et l’autre nous nous aidions, ainsi que nos enfants, et notre entourage, à accomplir la plus grande tâche que nous ayons à réaliser : mener à bien notre pèlerinage terrestre, qui nous conduira dans le Royaume des cieux.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, merci de ton amour. C’est toi qui es mon modèle, toi qui m’as aimé jusqu’à mourir pour moi sur la croix. Apprends-moi à aimer ! Apprends-moi à te faire aimer, toi qui es le seul qui puisse remplir le cœur de tous les hommes.

Résolution

Prier pour la fidélité des époux chrétiens.

Père Jean-Marie Fornerod, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés