« Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle »

Évangile selon saint Jean 6, 35-40

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Mais je vous l’ai déjà dit : vous avez vu, et pourtant vous ne croyez pas. Tous ceux que me donne le Père viendront jusqu’à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. Or, telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. »

Prière

Jésus, je te rends grâce pour l’immensité de ton amour pour moi et pour toute l’humanité, je t’ouvre mon cœur, dispose de moi comme tu le désires, je suis tout à toi.

Demande

L’humilité du cœur devant la grandeur de l’amour de Dieu pour moi.

Réflexion

1. Cet Évangile se situe à la suite de l’enseignement de Jésus sur le Pain de vie. Jésus affirme que nous ne devons pas seulement vivre de nourriture physique, « mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu » (Mt 4, 4). Nous avons faim d’être aimé, d’être heureux, d’être dans la joie, d’aimer, de trouver un sens à notre vie… C’est donc seulement auprès de Jésus que nous serons rassasiés. Il est l’unique solution, l’unique trésor. Parce que Jésus désire que nous communiions à sa vie divine, à cette relation d’amour de la Sainte Trinité. Chaque jour il est nécessaire de prendre du temps pour prier, pour lire la Parole de Dieu, d’aller à la messe… Ainsi notre vie deviendra prière, nous vivrons alors pleinement de l’Évangile.

2. « Celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. »

Jésus ne rejette personne, il désire que toute l’humanité soit sauvée. Malgré tous nos manquements d’amour, de fidélité, notre lâcheté, Jésus reste fidèle, lui qui est l’amour au-delà de tout amour. Dieu est toujours là pour nous pardonner. « Telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés. » Nous sommes perdus lorsque nous ne retrouvons plus notre chemin, lorsque nous n’avons plus de repères, lorsque nous ne vivons plus selon l’Évangile. Dieu ne veut qu’aucun de ses enfants bien-aimés ne soit perdu, c’est pour cela qu’il a envoyé son divin Fils Jésus, notre Sauveur. Jésus est le bon berger qui est sans cesse à la recherche de sa brebis égarée. Il est indispensable de se laisser retrouver par Jésus, nous vivrons ainsi dans la joie de la Résurrection.

3. Le Christ désire nous faire participer à sa vie. Si nous le laissons vivre pleinement sa vie en nous, il pourra aimer le monde à travers nous. Telle est la vocation de chacun : refléter, rayonner de l’amour et de la vie même de Jésus dans notre famille et dans la société d’aujourd’hui afin que la sainte volonté de notre Père se réalise. Pour cela, il est indispensable de se rappeler que nous sommes des créatures fragiles, que nous ne sommes pas meilleurs que les autres, mais qu’au contraire nous possédons tout dans le Christ et que notre mission est de faire découvrir au monde que nous sommes faits pour la vie. C’est en mourant à nous-mêmes, en étant tout à Jésus, que nous le laisserons réaliser ses désirs en nous.

Dialogue avec le Christ

Merci, Jésus, pour ce temps de prière, pour ma foi qui me fait vivre. Merci d’avoir donné ta vie pour moi. Jésus, donne-moi le désir d’allumer la lumière de l’amour dans le cœur de chacune des personnes que je vais rencontrer aujourd’hui. Sers-toi du petit instrument que je suis pour le salut des âmes.

Résolution

Lorsque cela sera possible, aller à la messe dans un esprit de grande action de grâce pour le don immense de l’Eucharistie qui nous donne la vraie vie.

Adèle Landowski, membre de Regnum Christi
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés