Chrétiens confinés en mission !

Soumis par Regnum Christi le mer 27/05/2020 - 14:36
 

Tout au long du confinement, les communautés des pères et consacrées de Paris, Bordeaux et Méry ont proposé la diffusion de messes et l’adoration quotidiennes, des Chemins de Croix et la Via Lucis sur nos réseaux sociaux. Les membres et amis de Regnum Christi de tous les âges se sont retrouvés en ligne pour prier, méditer la parole de Dieu et s’engager dans des actions missionnaires.

 
Le P. Nicolas Bossu et une petite équipe de Regnum Christi ont animé des Lectio Divina en ligne.

Les jeunes se sont retrouvés chaque semaine pour la Rencontre avec le Christ virtuelle. À travers une série de vidéos-témoignages publiées pendant la Semaine Sainte ils ont invité à des actions missionnaires et vécu le Triduum pascal ensemble virtuellement. 

Le samedi 2 mai dernier, les membres des communautés des pères et des consacrées et les membres et amis laïcs se sont retrouvés en ligne pour une veillée de prière pour les vocations.

Pendant le dernier week-end de confinement, le P. Paul Habsburg, LC, a invité les couples à la mini-retraite sur le thème « L'amour conjugal comme lieu d’espérance ». Vous trouverez les deux conférences en vidéo et fichier audio et d'autres documents de cette retraite en ligne sur ce lien.

 

Témoignages 

Chrétiens confinés en mission !

Les jeunes de Regnum Christi n’ont pas manqué d’ingéniosité pour leurs missions pendant le confinement. « Nous avons alors repris nos crayons de couleurs, retrouvé notre cœur d’enfant et écrit sur une banderole « ALLÉLUIA ». Puis nous l’avons accrochée à notre fenêtre. À la suite de cela, des voisins athées nous ont souhaité ou plutôt « crié » depuis leur fenêtre : ''Belle fête de Pâques !'' C'étaient de petits gestes mais qui nous ont apporté tellement de joie ! » constate Marie.

En famille, sa sœur Claire « a découvert quotidiennement les nouvelles richesses de ceux qui étaient confinés avec moi, alors que je croyais tout connaître d'eux (...) Nous essayions de faire preuve de créativité pour ne pas nous ennuyer, de charité pour ne pas trop nous disputer, de patience pour mieux nous supporter ! »

Pour Tanguy, qui souhaite témoigner sa foi par sa joie et sa simplicité : « Cette épreuve, que le Christ nous a donnée, nous a réellement permis de sentir la profondeur de notre foi ; elle nous a permis l’isolement pour mieux nous connaître dans le Christ, elle nous a permis de remettre notre vie entre les mains de Dieu. »

Côté adultes, Armelle, mère de famille, se confie : « Le défi le plus difficile a été de maintenir la vie spirituelle car le Carême et le temps pascal ont été eux aussi comme suspendus. Nous suivions ensemble la messe et les différentes propositions paroissiales et de Regnum Christi. Ainsi, nous avons pris conscience que si le coronavirus a vidé les églises, eh bien, le Seigneur a rempli notre maison de sa présence. »

Pour les pères et les consacrées, le confinement a aussi été une épreuve féconde et riche. Le P. Benoît Devos, LC, curé du Sacré-Cœur, est heureux de constater la piété de ses paroissiens : « Le défi du trésor de la paroisse – l’adoration perpétuelle – a très vite rappelé la première mission du prêtre : la prière. Afin de respecter les consignes de confinement, de plus en plus d’adorateurs ne pouvaient plus se déplacer jusqu’à l’église. Des adorateurs du quartier ont multiplié leurs heures et de nouveaux adorateurs se sont présentés. Jours et nuits le sacré Cœur a pu continuer à battre ! » Pour Sarah Cleary, consacrée : « Ce temps de confinement a été celui des retrouvailles (…) jeux de société, lecture au coin de feu, discussions et échanges autour d’une tisane…, plus de moments de prière ensemble, des repas partagés, et en même temps des temps personnels préservés. »

En Côte d’Ivoire, Jérémie Coulibaly se réjouit du fait que « Ce temps a été surtout mis à profit pour poursuivre et renforcer notre apostolat « Notre-Dame de Guadalupe, Vierge missionnaire de la famille », Vierge présentée comme celle qui a visité l’oncle de Juan Diego mourant et qui lui a apporté la guérison. »

Les jeunes de l’ECyD se sont retrouvés grâce aux réseaux sociaux de manière quotidienne et ils poursuivent dans cet élan la communion virtuelle qui permet justement aux jeunes géographiquement éloignés de participer à toutes les activités proposées. Lisez le témoignage de Jean-Baptiste, animateur ECyD !

 

Via Lucis - chemin de lumière

Ressuscité dans ma vie quotidienne ! 

Méditez et priez avec la vidéo (ci-dessous)

Le dimanche 3 mai dernier, la communauté des Légionnaires du Christ de Méry-sur-Marne et des amis laïcs ont prié la Via Lucis et contemplé les images saintes exposées dans le parc de la communauté. La Via Lucis est une nouvelle façon d'exprimer la joie de Pâques. La structure est similaire à celle du Chemin de Croix : quatorze stations illustrées par quelques versets de l'histoire biblique correspondante, allant du tombeau vide, premier signe de Pâques, à la Pentecôte, son premier fruit. Les méditations des quatorze stations portaient sur le thème de la Résurrection inspirées par les Évangiles, des textes de Benoît XVI et des peintures choisies.

Télécharger le texte