Mieux connaître la Fédération Regnum Christi

Soumis par Regnum Christi le jeu 19/12/2019 - 19:26

 

Le collège national de direction

Depuis le 15 septembre dernier, le mouvement Regnum Christi est constitué et gouverné de manière collégiale par les Légionnaires du Christ, les hommes et femmes consacrés et les laïcs (avec voix consultative). Dans leur lettre du 17 septembre 2019, les supérieurs généraux des institutions fédérées précisent : « Cette Fédération, qui vient de naître juridiquement, est la forme que nous tous, avec l’approbation du Saint-Siège, assumons pour nous aider à mieux vivre notre identité de famille spirituelle et de communauté apostolique. »

En France, Regnum Christi est dirigé par le collège national de direction, constitué de deux pères légionnaires, deux consacrées et deux membres laïcs : les pères Valentin Gögele, LC, provincial des Légionnaires du Christ, et Henri Duc-Maugé, LC, conseiller provincial, Eugenia Álvarez, conseillère provinciale des consacrées, Chantal de Baillenx, supérieure de la communauté des consacrées de Bordeaux, Nicole Guérin, membre du comité local de coordination de Bordeaux et Martin de Pas, représentant des jeunes de Regnum Christi.

Nous vous présentons leurs réactions face à leurs nouvelles responsabilités au sein de Regnum Christi.

 

Personnellement, que représente pour vous la nouvelle constitution de la Fédération Regnum Christi ? Quels atouts et défis y percevez-vous ? Quelles sont vos attentes ?

« Je suis très heureuse de ce renouveau au sein de Regnum Christi. Il y a certes encore beaucoup à faire… mais au moins on le sait et on est en chemin. Le choix d’un gouvernement collégial au niveau provincial et local est un choix audacieux, mais nous l’assumons avec espérance et joie. Avec espérance parce que ce choix découle d’une réalité théologique qui nous dépasse : celle de notre baptême qui fait de nous une communauté de « prêtres, prophètes et rois ». Et c’est à ce titre que nous nous mettons au service de la mission. Avec joie, parce que ce choix me parle de confiance : confiance en l’Esprit-Saint qui se rend présent au milieu de nous, confiance entre nous, confiance en l’avenir. »

Chantal de Baillenx
supérieure de la communauté des consacrées de Bordeaux
 

La Fédération est, pour moi, la confirmation par l’Église de la mission donnée. L’Esprit Saint continue son œuvre en elle, en la faisant avancer, en écrivant droit même avec des lignes courbes.

C’est une mission : celle de collaborer une fois encore, et de notre mieux, à l’action de Dieu, en mettant le moins d’obstacles possible au déploiement de sa grâce. Bien que le Seigneur n’ait pas besoin de le faire, il voudrait cependant nous entraîner très activement à sa suite, y compris dans les prises de responsabilité, qui doivent être, toujours et avant tout, un service rendu.

Depuis le 15 septembre, la fonction de « provincial de Regnum Christi » n’existe plus. Mais je ne suis pas au chômage pour autant ! Bien au contraire. Nous avons, tous ensemble, beaucoup de travail qui nous attend.

Dans un premier temps, le défi que je vois est la nécessité que nous apprenions tous comment une direction collégiale peut effectivement fonctionner, pour le bien du Mouvement. Quand plusieurs personnalités, plusieurs points de vue, expériences et opinions doivent aboutir à un consensus, c’est passionnant et enrichissant... mais aussi très exigeant ! En fait, à la suite de notre première rencontre, j’ai tout de suite pensé qu’il régnait là un esprit exceptionnel qui nous permettra d’avancer pas à pas, mais de façon sûre.

J’espère que nous pourrons agir « d’un seul cœur et d’une seule âme » (Ac 4, 32), que nous n’éviterons pas les désaccords constructifs et que nous n’aurons pas peur de lutter pour faire la volonté de Dieu. J’espère aussi que tous les membres de notre famille spirituelle continueront à se sentir parties prenantes sur notre chemin commun pour écrire ce nouveau chapitre de Regnum Christi.

Dieu a encore beaucoup de projets à réaliser avec nous et par nous. J’en suis certain !

J’ai fermement confiance en lui et en toutes ces personnes merveilleuses qu’il a placées à nos côtés.

P. Valentin Gögele, LC
provincial des Légionnaires du Christ

 

La nouvelle constitution de la fédération Regnum Christi est pour moi une belle manière d'impliquer chaque branche de manière équitable dans le développement de notre Mouvement.

Cela illustre au mieux l'esprit de corps et de famille qui caractérise Regnum Christi et permettra une meilleure représentation de chacun au sein du Mouvement. Toutefois, il va falloir que chacun s'habitue à ce nouveau mode de fonctionnement. C'est pour moi, à titre personnel, une joie qu'en tant que jeunes nous puissions ressentir cette appartenance et que nous la vivions au quotidien.

Martin de Pas

Laïc, responsable RC jeunes

 

Cette nouvelle constitution représente à mes yeux un grand pas en avant dans l'organisation, l'identité, l'autonomisation et la responsabilisation de chacun. C'est le résultat d'un long travail qui se concrétise et se met en œuvre.

Les atouts notables sont donc l'autonomie et la responsabilité de chacun avec le défi de vivre ces transformations dans un grand esprit de communion permettant de vivre d'un charisme commun.

Mes attentes seraient qu'ayant les outils pour travailler ensemble – ce que nous apprenons avec une grande confiance – nous puissions réellement aller de l'avant pour faire grandir Regnum Christi et ainsi mieux servir le Christ et l'Église.

Nicole Guérin

Laïque,  membre du comité local de direction, Bordeaux

 

 

 

La constitution de la Fédération Regnum Christi représente une nouvelle étape dans notre chemin comme famille spirituelle et corps apostolique. Il s’agit d’un nouvel élan par lequel l’Église confirme notre charisme et nous invite à le déployer.

Ma plus grande attente est de collaborer avec Jésus pour rendre présent son Règne dans notre monde. Le défi le plus important est de vivre la collégialité comme une richesse au sein de laquelle nos différences trouvent leur place et deviennent complémentaires pour le bien du Royaume.

Eugenia Álvarez

Consacrée, conseillère générale depuis février 2020