Fête du Christ-Roi 2020

Soumis par Regnum Christi le ven 20/11/2020 - 21:18

La solennité de Jésus-Christ, Roi de l'univers, est la fête de la famille spirituelle Regnum Christi.

Nous célébrons cette fête de manière particulière pour renouveler notre décision et notre engagement à vivre notre vocation de disciples apostoliques et ainsi rendre le Royaume du Christ présent dans le monde.

C'est aussi l'occasion d'offrir à des amis la possibilité de participer à nos différentes activités pour mieux connaître notre grande famille.

À cause de la crise sanitaire cette année, toutes les activités sont proposées en direct. Vous trouverez tous les documents et informations ci-dessous. Cette page sera actualisée d’ici mercredi prochain.

 

Vendredi 20 novembre 2020

De 20h à 21h30 Partage des équipes RC-Adultes « Vivez le mystère du Règne ». Via zoom (ID: 894 8287 5821 / Code : Christ-Roi)

 

Samedi 21 novembre 

18h : Messe anticipée du Christ-Roi, célébrée par Mgr James en l'église du Sacré-Cœur de Bordeaux, retransmise en direct sur YouTube.

Il y a 150 ans, le 21 novembre 1870, le cardinal Donnet, archevêque de Bordeaux, consacrait pour la deuxième fois son diocèse au Sacré-Cœur. À l’occasion de cet anniversaire, Monseigneur James célébrera une messe en l’église du Sacré-Cœur samedi 21 novembre à 18h. Cette messe anticipée de la solennité du Christ-Roi sera célébrée portes closes, sans assemblée mais, afin d’honorer ce grand moment et permettre à tous de s’y joindre, la messe sera retransmise en direct sur Internet par le lien proposé. Lors de la célébration l’archevêque confiera le diocèse, ses fidèles et ses familles à l’amour miséricordieux du Sacré-Cœur de Jésus.

Vous êtes tous invités à partager ce moment fort de communion pour notre diocèse en renouvelant notre dévotion au Sacré-Cœur de Jésus !

 

20h Veillée de prière Christ-Roi

Les membres des communautés des pères et consacrées et les membres et amis de Regnum Christi se retrouveront en ligne pour un moment de prière, de témoignages et de partage.

De 20h à 21h30 sur Zoom. (ID : 880 1931 3463 / Code 159542)

 

Week-end du Christ-Roi ECyD 
 

Samedi 21 novembre

14h30 Rencontre virtuelle des filles de l’ECyD de Paris-Boulogne pour fêter le Christ-Roi par équipe.
Un moment convivial avec un temps de réflexion sur le sens de la fête du Christ-Roi dans leur vie de jeunes.
 

18h Voyage missionnaire au Liban

Sans opération kilo, les jeunes de l’ECyD fête Christ Roi avec nos frères chrétiens d’Orient. Le P. Charbel-Daniel, OLM, sera avec nous pour nous raconter la vie et les défis de nos frères chrétiens du Liban. Tous les jeunes de l'ECyD, leurs familles et leurs amis sont invités.
ID Zoom : 993 8139 8123
 

Dimanche 22 novembre 

18h Messe ECyD sur Zoom (ID : 995 0804 7928)

 

 

Chemin de préparation à la fête du Christ-Roi 2020

Vivez le mystère du Règne

Rendez-le présent dans votre cœur, dans le cœur des hommes et dans la société. L'objectif de ce chemin est la préparation spirituelle des membres et amis de Regnum Christi pour la fête du Christ-Roi et encourager une meilleure compréhension de notre charisme.
Pour chaque jour, une réflexion très simple sur un thème est proposée à partir du document « Vivez le mystère du Règne. Rendez-le présent dans votre cœur, dans le cœur des hommes et dans la société » préparé par le gouvernement général de Regnum Christi et qui sera envoyé à tous les membres très prochainement afin d'éclairer le sens du mystère du Règne qui nous appelle à faire partie de la famille spirituelle Regnum Christi

Télécharger la neuvaine en pdf

Télécharger la lettre du Collège général de direction aux membres de Regnum Christi

Télécharger le document « Vivez le mystère du Règne. Rendez-le présent dans votre cœur, dans le cœur des hommes et dans la société »

 

Réflexions vidéo quotidiennes 

Les membres de Regnum Christi, pères, hommes et femmes consacrés et laïcs, proposent des réflexions autour du mystère du Règne du Christ.
 

Premier jour - P. Klaus Einsle, LC (Allemagne)

Pour rendre le Règne du Christ présent, il faut tout d'abord que le Règne du Christ soit en nous car nous ne pouvons pas donner ce que nous n'avons pas. C'est pourquoi, il est important que nous redécouvrions un aspect de notre vie, de notre spiritualité qui a toujours été très central : le christocentrisme. Puissions-nous percevoir la beauté de la personne du Christ.

C'est ce que nous enseignons aux enfants de l'ECyD et leur demandons souvent : « Comment le Christ aurait-il réagi ? Comment aurait-il fait ? » Ils ont alors immédiatement la réponse mais cela vaut aussi la peine que nous le leur demandions : « Christ, comment feriez-vous ? Comment penseriez-vous ? Comment réagiriez-vous ? Que diriez-vous ? Comment voyez-vous ce monde ? »

Découvrir à nouveau la personne de Jésus est, je crois, un renouvellement de notre charisme. Ainsi, si le Christ règne en notre cœur, ce sera la meilleure façon de changer le monde et de rendre son Règne présent dans cette société.
 

Deuxième jour - Maria Ines Concha, membre laïc (Chili)

Le Royaume de Dieu est un grand cadeau, un cadeau précieux du Seigneur. Nous avons toujours soif, soif de l'eau vive qu’il représente. Et nous étanchons cette soif par une rencontre personnelle avec le Christ dans la prière, dans sa Parole, dans une retraite, dans une Rencontre avec le Christ. Son Règne prend vie en nous et dans les autres car, en recevant cette eau vivante, nous désirons la donner aux autres. Ainsi, nous étendons son Règne, son Règne d’amour, son Règne de paix, de justice, son Règne de liberté, de joie, son Règne d’amour qui rassasie, guérit et donne la vie.

 

Troisième jour - Sergio Carvallo, laïc consacré (Mexique)

Dans l’Évangile, Jésus parle en paraboles. Dans plusieurs versets, il parle du Royaume des cieux, du Royaume de Dieu. Et comme cette promesse qui nous vient comme la graine qui grandit, le grain de moutarde, le "repens-toi et crois", le commandement de l'amour, quelle est pour vous cette promesse de salut ? Demande à Dieu notre Seigneur : « Seigneur, que veux-tu me dire dans le Règne ? Que veux-tu me dire avec cette promesse que tu as préparée pour moi lorsque je viendrai à toi » Aide-moi. Éclaire-moi. Seigneur, que veux-tu de ma vie ? Je le mets à ta disposition. Qu'en attends-tu ? Je veux entrer dans ton Royaume. Christ, notre Roi ! Que ton Règne vienne !

 

Quatrième jour - Caroline Wilders, consacrée (France)

Cinquième jour - P. John Curran, LC (États-Unis)

Après une messe derrière les barreaux, j'ai remis aux condamnés à mort les lettres des écoliers. À travers ces enfants, l'amour de Jésus a pénétré les barbelés, les murs de ciment, ces cœurs de pierre...
Je suis dans le couloir de la mort depuis 23 ans. Je n'ai jamais connu mon père. Ma mère est morte quand j'avais 15 ans. J'ai quitté l'école et j'ai grandi seul. Je n'ai jamais eu personne vers qui me tourner lorsque j'étais enfant. J'ai grandi en pensant que ma vie était une erreur, que Dieu ne m'aimait pas.
J'ai l'impression d'avoir une famille maintenant, une famille chrétienne. Et le fait d'écouter les enfants m'a vraiment touché profondément.
Je ne sais pas si je sortirai un jour du couloir de la mort, mais je me sens comme le juste Siméon à qui l’on a promis qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Messie, et qu'il pourrait alors mourir en paix.

C'est moi. Je sais ce que c'est que d'avoir quelqu'un qui se soucie de moi, qui m'aime et le fait d'avoir une famille. Juste à côté de moi, il y a beaucoup de personnes qui sont tombées ou qui sont exclues. Un simple appel, une lettre, une prière peuvent faire toute la différence. Que Dieu vous bénisse !

 

Sixième jour - Alberto Zacariotto, membre laïc (Italie)

Aujourd'hui, dans la neuvaine, nous voyons que, pour réaliser le Royaume de Dieu, il ne suffit pas de faire de l'apostolat et de convertir de plus en plus de personnes. En effet, le Royaume de Dieu n'est pas quelque chose d'humain, ce n'est pas quelque chose que nous, les hommes, pouvons réaliser de nos mains, mais c'est un travail que Dieu accomplit en nous. Nous n'avons donc qu'à ouvrir nos cœurs. Et ouvrir nos cœurs signifie nous montrer à lui pour ce que nous sommes, sans masque, sans honte, avec nos fragilités et nos faiblesses. 
Et lorsque nous aurons pratiqué ce petit acte d'humilité et de don total à lui, nous ressentirons en notre cœur une profonde ardeur, une profonde paix ; ce sera le signe que Dieu règne dans mon cœur. C'est ce que nous devons demander à chaque fois que nous disons « Christ notre Roi ! Que ton Règne vienne ! »

 

Septième jour - Luisa Almeida, consacrée (Brésil)

Aujourd'hui, la neuvaine nous rappelle que pour que Jésus règne en nos cœurs, c'est à nous de le laisser entrer, de lui montrer nos blessures et de le laisser nous racheter par son amour. Ouvrir notre cœur signifie accueillir le don gratuit et le laisser prendre la place qui lui revient en disant « non » à toutes les choses qui l'empêchent d'entrer, en connaissant son amour, en acceptant sa Parole, sur la croix et dans l'Eucharistie. Nous pourrons ainsi dire à cœur ouvert : « Christ, notre Roi ! Que ton règne vienne ! »

 

Huitième jour -  Rafael Gil, laïc consacré (Espagne)

Jésus-Christ nous a dit que le Royaume de Dieu était en nous. Si nous vivons cette pleine communion avec l'Église et sommes capables de vivre comme un appel et une prière ce que nous pouvons lire dans les Béatitudes, alors nous rendrons cette communion palpable, réalisable, enviable, souhaitable. 
En bref, nous aiderons notre prochain à trouver ce Règne d'amour, de justice, de paix ; ce Règne qui nous habite déjà. Notre disponibilité, c’est être là pour les autres, savoir les accompagner toujours et partout. Cela devient un signe qui témoigne directement de la communion à laquelle nous sommes appelés. Voilà ce qu'est le Règne : savoir que nous sommes les héritiers de quelque chose qui nous dépasse et que nous voulons rendre présent avec un sourire, un regard, une prière. Nous découvrons le Règne aux autres lorsque nous vivons notre vocation de baptisés avec conscience et plénitude.

 

Neuvième jour - Hernan Barahona, membre laïc (Équateur)

Pour ma part, nous devons d'abord comprendre ce qu'est le Règne du Christ, qui est le même que le Règne de Dieu, par la Sainte Trinité : Père, Fils, Saint-Esprit. Un Dieu, trois personnes.
Et qu'est-ce que le Règne de Dieu ? L'amour de Dieu.
Comment pouvons-nous étendre l'amour de Dieu, le Règne de Dieu, dans la société ? En aimant. En aimant toutes les personnes et pas seulement notre famille. Non seulement notre époux ou notre épouse, nos enfants, mais aussi les personnes avec lesquelles nous travaillons, avec lesquelles nous interagissons, avec toutes les personnes que nous rencontrons.