Faire preuve de gratitude

Évangile selon saint Jean 6, 30-35

En ce temps-là, la foule dit à Jésus : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ? Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père

qui vous donne le vrai pain venu du ciel. Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. » Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. » Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

Prière

Seigneur, je viens à toi en ce nouveau jour et je te confie tout mon être. Augmente en moi la foi ainsi que ma confiance en toi et aide-moi à t’aimer de plus en plus. Amen.

Demande

Que je sache reconnaître et remercier le Seigneur pour les grâces reçues.

Réflexion

1. « Quel signe vas-tu accomplir ? »

Nous venons de commencer la troisième semaine du temps pascal et l’Évangile d’aujourd’hui nous propose le passage où Jésus est confronté à la foule. En effet celle-ci lui demande un signe pour croire en lui. Cette requête pourrait peut-être être légitime dans d’autres circonstances mais il se trouve que ce moment se situe juste après la multiplication des pains. Jésus vient de nourrir une foule immense avec seulement quelques pains et quelques poissons mais, pour cette foule, ce n’est pas suffisant. « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ? » Telle est leur question, une question qui dévoile une certaine incrédulité et la preuve d’une mauvaise foi de la part de la foule.

Cependant, ce comportement peut parfois être le nôtre. Il nous arrive, à nous aussi, de poser cette même question. Nous venons de vivre la Semaine Sainte où nous avons commémoré la mort et la Résurrection du Seigneur, moment où le Seigneur a donné sa vie pour nous ; mais il suffit d’un moment de difficulté pour que nous demandions un signe au Seigneur pour croire en lui. Il ne cesse de nous donner sa grâce mais nous continuons à lui demander : « Quelle œuvre vas-tu faire pour moi ? » Cet Évangile est une invitation à nous rappeler tout ce que le Seigneur a fait pour moi dans la vie, toutes ses grâces et tous les moments où il m’a accompagné. Demandons donc au Seigneur de faire grandir un peu plus la foi en nous.

2. « Je suis le pain de la vie. »

Devant la requête de la foule, Jésus ne perd pas son calme et, comme à son habitude, il fait preuve de patience et leur offre encore plus. Il leur a déjà donné à manger, mais il leur offre aussi la vie éternelle. Il s’offre lui-même pour nous donner la vie : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. » Ce don de lui-même se concrétise pendant la Passion et se perpétue à chaque messe dans l’Eucharistie. Une offrande qui traverse les générations et qui nous est également donnée. Jésus, à chaque fois que nous sommes dans le besoin, nous redit : « Je suis le pain de la vie, qui vient à moi n’aura plus jamais faim ». Il nous invite à nous approcher de lui, à venir le voir dans l’Eucharistie. Il est là présent pour nous et même s’il ne nous est pas possible de nous rendre dans une église, il sera toujours avec nous si nous acceptons de le laisser entrer dans notre cœur. Cet Évangile est donc aussi une invitation à faire confiance au Seigneur, à s’approcher de lui grâce à la prière et à le laisser entrer en nous.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, tu m’as tant donné, aide-moi à reconnaître tous les bienfaits et toutes les grâces dont tu m’as comblé. Que cette gratitude pour tout ce que tu m’as donné se transforme en amour pour toi.

Résolution

Si la situation me le permet, prendre un moment de prière devant le Saint-Sacrement ou alors prendre un moment de prière en remerciant le Seigneur pour toutes les grâces qu’il m’a données.

Frère Jean-Baptiste Ribes, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés