Donner un sens chrétien à chacune de nos actions

Vendredi, 23 octobre 2020

Couleur liturgique : vert

Évangile selon saint Luc 12, 54-59

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Quand vous voyez un nuage monter au couchant, vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir, et c’est ce qui arrive. Et quand vous voyez souffler le vent du sud, vous dites qu’il fera une chaleur torride, et cela arrive. Hypocrites ! Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ; mais ce moment-ci, pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ? Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes ce qui est juste ? Ainsi, quand tu vas avec ton adversaire devant le magistrat, pendant que tu es en chemin mets tout en œuvre pour t’arranger avec lui, afin d’éviter qu’il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre à l’huissier, et que l’huissier ne te jette en prison. Je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier centime. »

Prière

Mon Dieu, je viens aujourd’hui te rencontrer. Merci de m’avoir donné cette nouvelle journée pour contempler tes merveilles, vivre dans l’amour et préparer mon cœur pour le ciel.

Demande

Seigneur, que je prenne conscience de l’importance du temps présent !

Réflexion
  1. « Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ; mais ce moment-ci, pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ? »
    Nous pourrions être tentés de considérer cette question du Christ comme un simple artifice rhétorique et passer outre. Cependant elle renferme un appel profond et personnel à la conversion. La Parole de Dieu est vivante, elle s’adresse à moi aujourd’hui. Pour prendre au sérieux cette question du Christ nous pouvons simplement essayer d’identifier ces « aspects de la terre et du ciel » que nous savons si bien discerner. Jésus s’adresse à une population principalement agricole dont l’activité dépend du climat. Il leur dit donc : vous voyez un nuage et vous annoncez la pluie.
    Quels sont mes nuages à moi ? Quelles activités, préoccupations, pensées ou paroles remplissent mon quotidien ? Et quelle en est mon interprétation, quel futur est- ce que j’attends de ces nuages, pour qui ou pourquoi est-ce que je m’y dédie ? Quand je lève les enfants, vais au travail ou en vacances, prépare un repas… quelles sont mes attentes ?
     
  2. Jésus reproche aux foules de ne pas savoir interpréter ce « moment-ci ».
    Le terme « moment », kaipos en grec, indique dans la Bible le temps de la grâce de Dieu, l’instant où Dieu nous visite. Jésus ne vient pas balayer d’un revers de main nos activités « profanes », mais sa venue sur terre leur donne une nouvelle dimension, une dimension verticale, une nouvelle interprétation. Chaque fois que le Christ entre dans mon cœur il renouvelle ma lecture de la réalité. Si je suis habité par le Christ je ne peux pas continuer à voir le monde comme un non-croyant. Les personnes deviennent fils et filles de Dieu, la nature un don gratuit de Dieu, le travail une occasion pour servir mes frères et les aimer, etc.
     
  3. Ce « moment » dont parle Jésus indique aussi l’instant présent.
    Quand nous sommes animés par de fausses espérances, l’attente du futur vide de son sens l’instant présent. Pensons à une année de travail motivée seulement par une semaine de vacances luxueuses, ou l’éducation d’un enfant en vue d’être reconnu comme un bon parent : le quotidien devient un enfer vécu en apnée en attendant de pouvoir sortir la tête de l’eau. La nouvelle espérance que Dieu nous propose est la venue quotidienne du Christ dans notre vie, dans l’instant présent, dans toutes nos rencontres et dans toutes les circonstances.
    Nous portons l’espérance du monde à venir, quand nous serons totalement réunis avec lui dans le ciel avec tous les saints. Mais cette espérance future n’est pas aliénante, au contraire elle emplit de sens notre présent. Jésus nous invite donc à choisir entre deux lectures de notre présent : ou nous essayons de le supporter en nous projetant dans un futur qui devient une fuite, ou nous y découvrons la présence de Dieu qui donne sens à notre quotidien et le valorise tout en y révélant une promesse pour le futur.
Dialogue avec le Christ

Merci, Seigneur, pour ce temps de prière. Apprends-moi à interpréter ma vie dans la vérité tout entière, à la lumière de ta présence à mes côtés. Ne permets jamais que je me sente seul ou abandonné.

Résolution

Décider de donner un sens chrétien à chacune de mes actions.

Frère Melchior Poisson, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés