2e édition du camp d'été ECyD en Côte d’Ivoire

Soumis par Regnum Christi le jeu 12/09/2019 - 14:12

Regnum Christi Côte d’Ivoire a organisé cet été sa deuxième édition du camp ECyD pour les adolescents à Abidjan. Lors de l’été 2018 nous avions commencé cette expérience d’évangélisation avec 23 jeunes réunis pour un camp de sept jours. Cette année, ils étaient 56 adolescents. Il s’est déroulé du 8 au 15 juillet dans une ambiance paisible et familiale. Le camp a été organisé par six jeunes membres de Regnum Christi d’Abidjan en collaboration avec le P. Alexandre et le frère Melchior, venus de Rome. Le frère Dain, qui coordonne l’action de Regnum Christi en Côte d’Ivoire, a aussi passé quelques jours avec nous. Le dernier jour du camp, les dix premiers membres de l’ECyD en Afrique ont fait leur alliance avec le Christ. Cette année, l’ECyD proposera aussi aux enfants du camp des activités pendant l’année scolaire à Abidjan.

Quelques témoignages d’enfants et d’animateurs :

 

Gaëlle (10 ans)

Ce qui m’a plu ce sont : les ateliers, les nouveaux amis, les jeux. C’était mon premier camp avec l’ECyD et sincèrement c’était un camp incroyable. Ce n’était pas seulement une colo mais un camp de formation spirituelle. Chaque soir il y avait une messe, des enseignements. En deux mots je vais décrire l’ECyD : camp génial !

Bénédicte-Grâce (11 ans)

L’ECyD est pour moi une joie, il nous apprend à prier et à être charitable. Dans ce camp j’ai aimé notre lit confortable. C’est la première fois que je viens à un camp de l’ECyD. J’ai appris que nous devions prier Jésus avec notre cœur. J’ai aimé la nourriture, les jeux et les activités. C’était une joie de participer à ce camp de l’ECyD, je voudrais que le camp de l’année prochaine soit encore meilleur que celui de cette année.

Yannick (12 ans)

Le camp ECyD, 2e édition, auquel j’ai participé, était très très chic. Car nous avons fait de nouvelles connaissances, j’ai adoré surtout nos passages à la chapelle pour rendre visite au Christ et aussi le sport car il nous permettait de nous relaxer et de nous dépenser avant la sieste. ECyD signifie Encuentros, Convicciones Y Decisiones, ce qui veut dire en français Rencontres, Convictions et Décisions.

Luc-Emmanuel (12 ans)

C’était mon deuxième camp avec l’ECyD. Le camp de cette année était très intéressant. Les bonnes choses de l’ECyD sont l’enseignement des pères et des animateurs. On a appris à connaître Dieu, on a appris à lui parler. On a appris à partager les choses négatives et notre vie avec lui. L’ECyD est le meilleur camp où on apprend à parler et partager nos sentiments. ECyD signifie Rencontres, Convictions et Décisions. C’est le meilleur camp que j’ai fait.

Christelle (13 ans) , chef d’équipe

Lorsque je suis venue au camp de l’ECyD, c’est la convivialité que j’ai le plus aimée. Grâce à ce camp j’ai connu la force du travail d’équipe. Le camp m’a aussi appris à gérer une équipe. Il m’a permis de mieux découvrir Dieu et à mieux respecter chacun de mes amis. C’est mon deuxième camp ECyD et chaque année je le retrouverai avec plaisir.

Martin (15 ans) , chef d’équipe

Pour cette année au camp de l’ECyD beaucoup de choses m’ont véritablement plu. Mais ce qui m’a vraiment marqué ce sont les conseils avisés du frère Melchior qui m’a appris le sens de la responsabilité et la vie en communauté. De plus, ce qui fait la nuance entre la première et la deuxième édition, c’est l’enthousiasme et l’application de tous sur le thème de la charité. Pour finir, quelle que soit la réponse des campeurs, tous finiront leur témoignage par ceci : « C’était chic et je serai là la prochaine fois ! »

Marie-Régine (10 ans)

L’ECyD est un camp de vacances spirituelles. J’ai aimé la nourriture, les formations, les prières, les thèmes (la prière, la présence de Dieu, etc.). Pendant les formations les animateurs nous apprennent à prier la Parole de Dieu. Quelquefois nous regardons des films comme celui de notre saint patron, saint José Luis. Ce qui m’a marquée, ce sont aussi les enseignements.

 

Le témoignage d’une animatrice :

Florie Kameo, membre de Regnum Christi, animatrice du camp

La 2e édition de l’ECyD à laquelle j’ai participé m’a permis d’être en contact avec plus d’une cinquantaine d’enfants et d’adolescents. Ce fut une très belle expérience. Avec les campeurs, nous avons tissé de très bonnes relations. Ils sont sympas, comiques, conviviaux et surtout adorables. Puisse le Seigneur nous aider à demeurer constants à son service. Vive l’ECyD et à l’année prochaine !